Fort Chambly, QC - Restauration 1978-1983

Le fort Chambly est situé sur la rive gauche de la rivière Richelieu au Québec. Au pied des rapides de Chambly, il constitue l'un des plus importants vestiges de l’architecture militaire des XVIIe et XVIIIe siècles ; il s’inspire des principes des fortifications françaises à la Vauban. Les premiers travaux de conservation remontent à 1882 alors que Joseph-Octave Dion, un résident de Chambly, a obtenu des fonds de la part du gouvernement fédéral pour sa conservation.

Désigné lieu historique national en 1920, le fort Chambly est aujourd'hui un lieu d'interprétation qui rappelle l'histoire militaire et sociale de la vallée du Richelieu, de 1665 à 1760. Le projet de restauration du fort Chambly repose sur le précédent réalisé au château de Visegrad en Hongrie. C’est au retour d’une visite à ce site historique au début des années 1970 que Jacques Dalibard, alors directeur des services de restauration de Parcs Canada, a donné instruction à l’équipe de conception d’élaborer la philosophie et l’approche générale à la restauration du fort en se basant sur cet exemple.
 
Les études pour la restauration du fort Chambly ont débuté dans les années 1970. C’est la firme d’architectes Blouin, Blouin et Associés de Montréal qui en a été chargée par la section d’architecture du bureau régional de Québec de Parcs Canada. Les travaux de restauration du fort se sont déroulés au cours des années 1980. Voici un sommaire des jalons qui ont guidé le développement des études architecturales pour la restauration du fort et en assurent la cohérence.

La politique des lieux historiques nationaux
"Toute politique concernant les parcs et les lieux historiques nationaux du Canada doit satisfaire à deux grands objectifs inséparables, soit la PRÉSERVATION et la COMMÉMORATION. C'est dire que là où il existe des bâtiments historiques à conserver, toutes les autres considérations doivent être subordonnées aux exigences de la préservation et, ensuite, que tous les travaux entrepris délibérément dans le cadre de la commémoration (y compris la préservation) doivent être SIGNIFICATIFS de manière à produire des résultats valables."

Objectifs du parc de Chambly
- "Préserver les structures historiques existantes et les vestiges archéologiques liés à l'histoire du site".
- "Commémorer les personnages, les lieux et les événements qui ont fait l’histoire du site."
- "Jouer un rôle actif dans la vie socio-culturelle régionale."
- "Contribuer à l’amélioration de la qualité de vie du milieu urbain de Chambly."

Objectif conceptuel déterminé par Parcs Canada
"Le concept retenu est une restitution des volumes historiques dont l’expression tient compte des pleins et des vides dans les façades et du volume intérieur défini et enclos par la nouvelle coque. Ce parti restitue le volume de l'édifice à une période (1750) tout en respectant au maximum les volumes et masses existantes qui peuvent contribuer à cette restitution."

Concept préliminaire proposé par B.B.A. (mai 1979)
"La solution proposée implique la restauration intégrale du mur d'enceinte et la reconstitution de la courtine nord ainsi que des échauguettes (du fossé et du pont-levis) "

"La solution proposée implique la restitution conjecturale intérieure et extérieure de 1'aile sud, son utilisation comme élément majeur de 1'interprétation et principal support de la mise en situation du public: le médium est le message. La solution proposée implique la restitution stylisée des ailes est, ouest et nord, utilisant extérieurement les matériaux originaux, maçonnerie et bardeau de toiture, pour garantir la perception homogène essentielle des quatre ailes depuis la place d'armes mais limitant la précision du détail à ce que nous en livrent les documents disponibles. L'intérieur exprime les rythmes et les profils de la structure originale sans s'attacher à en reproduire la facture, et exprime les niveaux originaux des planchers en les adaptant aux surfaces et aux percées requises par 1'interprétation: le médium est ici le support du message. Dans ces trois ailes, les vestiges deviennent exibits et sont traités carme tels. "

“Le traitement conceptuel du fort Chambly doit être une provocation pour l’imagination des visiteurs tout en assurant l’équilibre entre le bâtiment et le contenu muséal, entre le contenant lui-même considéré comme principal artefact et le contenu d’interprétation qui en développe les thèmes. " Paul Faucher, Architecte Associé, BBA

[click] Guide du Fort Chambly - Québec - Benjamin Sulte, 1938

[click] Le Fort de Chambly - Études préliminaires d'architecture par Blouin, Blouin & Associés, Architectes conseils, 1979 (pdf) pour Parcs Canada.

[click] Le Fort de Chambly - Avant projet d'architecture par Blouin, Blouin & Associés, Architectes conseils, 1979 (pdf) pour Parcs Canada.

[click] Fort Chambly - Le Prix d'Excellence en Architecture de l'OAQ - 1983

Images

Fort Chambly Canada

Fort Chambly 2020

Fort Chambly Canada

Fort Chambly Canada

Fort Chambly 1710

Fort Chambly Canada

Fort Chambly Canada

Fort Chambly 1814

Fort Chambly Canada

Fort Chambly Canada

Fort Chambly 1938

Fort Chambly CanadaFort Chambly 1938

Fort Chambly Canada

Fort Chambly Canada

Fort Chambly Canada

Fort Chambly Canada

Fort Chambly Canada

Fort Chambly Canada ___Fort Chambly Canada

Fort Chambly 1973

Fort Chambly Canada

Fort Chambly 1973

Fort Chambly Canada

Projet de restauration par la firme d'architectes Blouin, Blouin et Associés 1978

Fort Chambly Canada

Maquette du projet de Blouin, Blouin et Associés 1978

Projet de restauration par la firme d'architectes Blouin, Blouin et Associés

Fort Chambly Canada

Travaux de restauration 1978

Fort Chambly Canada

Travaux de restauration 1978

Fort Chambly Canada

Travaux de restauration 1978 - Tracé au sol des murs et vestiges archéologiques enfouis.

Fort Chambly Canada

Travaux de restauration 1978

Fort Chambly Canada____Fort Chambly Canada

Fini intérieur et éléments d'interprétation 1985

Fort Chambly Canada

1985

Fort Chambly Canada

1985

Fort Chambly Canada

1985

Fort Chambly Canada