[English]

François LeBlanc est un spécialiste de la conservation du patrimoine. Bachelier de l'école d'architecture de l'université de Montréal (1971) et membre de l'Ordre des architectes du Québec (1976-2007), M. LeBlanc s'est spécialisé en conservation du patrimoine à l'université de York en Angleterre et à Ottawa, Canada.

Il est présentement retraité. De 2001 à 2007, il fut Chef des projets sur le terrain de l'Institut Getty de Conservation à Los Angeles, É.U. À ce titre, il a dirigé une équipe de spécialistes responsables de projets de conservation dans plus de 24 pays. Les projets avaient pour but de faire avancer la science de la conservation par la création et la mise en oeuvre de projets modèles ayant des objectifs importants de recherche, de planification et d'éducation.

A titre d'architecte en chef de la Commission de la capitale nationale à Ottawa de 1992 à 2001, monsieur LeBlanc fut responsable de la conservation et de la rénovation de quelque 1,600 bâtiments dans la région de la Capitale nationale. Parmi ceux-ci, plusieurs sont reconnus à titre de monuments historiques nationaux tels les résidences officielles du Premier Ministre et du Gouverneur Général du Canada.

Le programme national de remise en valeur des rues principales est un des programmes que monsieur LeBlanc a dirigés au sein de la Fondation Héritage Canada où il a occupé le poste de vice-président de 1983 à 1992. Ce programme a favorisé la revitalisation des centres-villes à partir des éléments économiques, sociaux et architecturaux propres à chaque ville. Durant cette période, plus de 100 municipalités ont bénéficié de ce programme depuis Whitehorse au Yukon jusqu'à St-Jean à Terre-Neuve. Il a également été responsable du programme Régions de patrimoine qui a permis aux résidents de vastes territoires de revitaliser leur région à partir des ressources culturelles et naturelles locales. Cinq projets ont été réalisés sous sa direction : Cowichan-Chemainus Valleys sur l'ile de Vancouver, l'ile de Manitoulin et le comté de Lanark en Ontario, le Labrador Straits au Labrador et le Baccalieu Trail à Terre-Neuve.

Il a débuté sa carrière comme architecte en restauration avec Parcs Canada. Il fut promu architecte en chef pour la région du Québec où il a dirigé des architectes et des ingénieurs responsables de la restauration de monuments et de sites historiques nationaux tels le Fort Chambly, les Forges du Saint-Maurice et les Fortifications de Québec. De 1979 à 1983, il fut le directeur du Conseil international des monuments et des sites (ICOMOS) à Paris, France. L'expérience internationale de monsieur LeBlanc a été mise à profit par l'UNESCO, organisme mondial pour lequel il a effectué de nombreuses missions d'expert, en particulier au Liban, en Grèce, au Mozambique et en Égypte. Il a été un des artisans de la participation de l'ICOMOS aux activités de la Convention du patrimoine mondial. Au siège de l'organisation des Nations Unies à New York, il a participé à la Commission mondiale sur la culture et le développement à titre de représentant du Canada.

Monsieur LeBlanc fut membre du comité exécutif d'ICOMOS et de l'Association pour la préservation et ses techniques (APT). Il est président sortant d'ICOMOS Canada et membre du College of Fellows de l'APT et de l'Académie de l'ICOMOS.

PRIX ET RECONNAISSANCES PROFESSIONNELLES.