Étaiements

I- PRÉCAUTIONS À PRENDRE

  • Mettre encharge les étais, mais ne pas soulever les maçonneries
  • Vérifier périodiquement cette mise en charge (opérer des resserrages)
  • Concevoir les étaiements de façon à ne pas gêner le travail de restauration
  • Prendre soin des parties sculptées ou peintes (chapiteaux, fresques, ...)
  • Ne pas utiliser les étaiements comme échafaudage (à cause des surcharges et des vibrations)
  • Le système doit être parfaitement indéformable (utiliser les diagonales donc les triangles)
  • Le sol doit pouvoir reprendre la charge supportée par les étais
  • Donner une surface de répartition la plus large possible (utiliser si besoin planche, madrier ou dalle de béton)
  • Utiliser de préférence les étais en bois (sapin pour les cintres; chêne ou autre bois dur pour les poteaux)
  • Utiliser du bois en grume (poteau téléphonique) plutôt que des bois sciés (bastaings)

image1

image2

image3

image4

image5

image6

image7

image8

image9